Les actualités de l'assurance automobile

ECONOMISEZ JUSQU'A 40% A GARANTIES EQUIVALENTES *

1 - REMPLISSEZ NOTRE FORMULAIRE

2 - COMPAREZ LES DEVIS D'UN GRAND NOMBRE D'ASSUREURS

3 - TROUVEZ L'ASSURANCE AUTO QUI VOUS CONVIENT


USA : TEST GRANDEUR NATURE POUR LES VÉHICULES COMMUNICANTS.

tof.jpg

Le ministère américain des transports (U.S. Department of Transportation) a lancé en fanfare en fin de semaine dernière, une immense opération de tests routiers impliquant 3000 véhicules à Ann Arbor, dans le Michigan. But visé : tester les potentialités des technologies de communication entre véhicules pour sauver des vies humaines. La technologie en question baptisée V2V fait depuis longtemps l’objet d’intenses recherches chez les constructeurs automobiles, mais c’est la première fois qu’une autorité publique met un tel test grandeur nature en route.

La sécurité, mais aussi la gestion du trafic

La sécurité est certes visée, mais aussi l’efficacité du réseau routier : On espère ainsi améliorer le trafic routier. Les véhicules en communicant entre eux, de même qu’avec les panneaux routiers, et les feux, (et probablement d’autres « objets routiers » par la suite) devraient en effet agir de manière positive sur les phénomènes de congestion du trafic, en particulier pour toutes les zones impliquant des échangeurs.

 Des messages qui échapperont largement au conducteur

D’après Mike Shulman, responsable technique en chef pour Ford Active Safety Research and Innovation, la chose devrait se banaliser rapidement. Dans la majorité des cas, les véhicules s’enverront des messages sans même que les conducteurs en aient conscience, excepté pour de rares occasions nécessitant des avertissements ou la prise de conscience du conducteur de son environnement sera nécessaire.

 

 Mode opératoire

C’est le U of M’s Transportation Research Institute (UMTRI) qui conduira les tests impliquant à la fois voitures, camions et bus. Les dits véhicules seront fournis par General Motors et Ford et enverront et recevront des données électroniques à propos de leur position, de leur vitesse, et de leur direction. Ils recevront par ailleurs des messages Wi-Fi pour savoir quand le feu passe au vert, s’il y a un virage serré plus loin, et disposer d’autres informations concernant la route. Certaines données seront transmises directement au conducteur : l’avertissant d’un épisode dangereux potentiel (collision à un croisement non accessible à la vision, véhicule changeant de voie dans l’angle mort, etc). Ces données pourront être directement interfacées avec l’électronique embarquée du véhicule pour une réaction automatique de ce dernier.

 Horizon : 2015/2020

L’un des challenges derrière la technologie V2V : Créer un standard pour que les véhicules parlent le même langage. D’après la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) ; V2V permettrait de réduire la sévérité de 4 accidents sur 5. Reste à tester le modèle en grandeur nature… Avec à la clé une introduction de la technologie dans la seconde moitié de la décennie….

 

 

Article paru le 27/08/2012 à 18:08

Sur Comparez les assurances auto
Abonnez vous à notre Newsletter !
Pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre newsletter saisissez votre email ci-dessous :

© 2018 Comparer-les-assurances-auto.com