Les actualités de l'assurance automobile

ECONOMISEZ JUSQU'A 40% A GARANTIES EQUIVALENTES *

1 - REMPLISSEZ NOTRE FORMULAIRE

2 - COMPAREZ LES DEVIS D'UN GRAND NOMBRE D'ASSUREURS

3 - TROUVEZ L'ASSURANCE AUTO QUI VOUS CONVIENT


LES ANGLAIS, CHAMPIONS DE LA FRAUDE AUX ASSURANCES AUTO

askmid.jpg

Le Royaume uni détient plusieurs records dont les anglais se passeraient probablement bien : D’abord le pays affiche un nombre énorme de conducteurs non assurés : ainsi une voiture sur 20 au minimum circulant sur le sol anglais ne serait pas assorti de l’assurance qui convient.

Les raisons

Pour expliquer ce fait plusieurs raisons sont classiquement évoquées, qui participent à fonder un cocktail plutôt explosif en matière d’assurance automobiles. D’abord, les primes d’assurances y sont hors de prix, ce qui dissuade un certain nombre d’anglais d’assurer à titre personnel leurs enfants par exemple ou tout au moins ne les y encourage pas.

Les referral fees

Ensuite prévaut encore au Royaume uni un système d’indemnisation – les referral fees – qui a largement contribué à faire exploser les tarifs des assurances, au point qu’il assurait une part conséquente des revenus de certains assureurs (L’assureur Anglais Admiral notamment, plus connu en France via la présence de son comparateur Le Lynx) chez qui les revenus issus des referral fees ont représenté jusqu’à 50% du chiffre de la ligne auto. Ce système a été fortement dénoncé par les pouvoir publics en 2011 et 2012 et par certains assureurs, dont notamment AXA.

Des intermédiaires un peu trop accommodant

Autre phénomène typiquement Anglais (du moins dans ses développements extrêmes), les techniques de ventes sauvages de certains intermédiaires d’assurance : La presse britannique a ainsi épinglé récemment le cas de courtiers indélicats qui commercialisaient des contrats d’assurances non adaptés à certains profils sociologiques (personnes insolvables, personnes âgées, émigrés, etc), omettant de poser certaines questions par exemple, ou faisant l’impasse sur certains prérequis  nécessaires à l’établissement du contrat sur la base des bonnes pratiques. Conséquence : des personnes se trouvaient en situation de fraude sans que leur responsabilité puisse être entièrement incriminée.

Le poids des comparateurs

Enfin last but not least, les Anglais sont exposés depuis bien plus longtemps que nous aux comparateurs d’assurance qui se livrent une concurrence féroce sur fond de marché saturé, et qui ont paradoxalement contribué à faire grimper les prix, en imposant des coûts supplémentaires aux assureurs.

L’ABI très mobilisée contre la fraudes aux assurances automobiles

vignette de l'IBF

Conséquence de tout ceci, un volume de fraude énorme, au point que le l’ABI  (l’Association des assureurs anglais) a créé un bureau spécial anti fraude (l’Insurance Fraude Bureau), appelant carrément les anglais à dénoncer les cas de fraude dont ils seraient témoins. Autre aspect de la lutte contre la fraude par les assureurs au Royaume uni, la mise en place de la Motor Insurance Database, qui permet aussi accessoirement à l’Angleterre de se mettre en compatibilité avec la 4ème directive sur l’assurance auto (désormais incorporée dans la directive 2009/103/EC) qui requiert que les mentions d’assurance de tous les véhicules circulant dans les Etats Européens puissent être facilement identifiées par un centre d’information national.  La police, fortement impliquée dans la lutte des assureurs contre la fraude effectue chaque mois des millions de requête dans la nouvelle base de données (MID).

Article paru le 28/02/2013 à 18:02

Sur Comparez les assurances auto
Abonnez vous à notre Newsletter !
Pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre newsletter saisissez votre email ci-dessous :

© 2018 Comparer-les-assurances-auto.com