Les actualités de l'assurance automobile

ECONOMISEZ JUSQU'A 40% A GARANTIES EQUIVALENTES *

1 - REMPLISSEZ NOTRE FORMULAIRE

2 - COMPAREZ LES DEVIS D'UN GRAND NOMBRE D'ASSUREURS

3 - TROUVEZ L'ASSURANCE AUTO QUI VOUS CONVIENT


ETRE INDEMNISÉ PAR SON ASSURANCE AUTO LORS D’UNE CATASTROPHE NATURELLE ?

catastrophe-naturelle.png

© Comparer-les-assurances-auto.com

Forts intempéries ou tremblement de terre, les catastrophes naturelles peuvent causer d’importants dégâts à votre auto que les assureurs peuvent indemniser.

La publication de l’état de catastrophe naturelle au journal officiel

La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle est une procédure administrative nécessaire pour pouvoir être remboursé des dégâts qui rentre dans votre contrat d’assurance. C’est cet état de catastrophe naturelle qui permet de débloquer des fonds pour les assurances.

Avant d’être adopté et officiellement publié, le décret de catastrophe naturelle parcours les instances publiques en huit étapes que nous vous avons illustrées dans cette infographie :

 

Infographie expliquant les différentes étapes administratives avant la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle.

 

1ère étape : Un événement catastrophique inhabituel se produit et cause d’importants dégâts matériels ou physiques (intempéries, tremblements de terre ou incendies de forêt).

2ème étape : Les sinistrés demandent la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle à la commune.

3ème étape : La commune constitue un dossier auprès de la préfecture qui reconnait le caractère exceptionnel des événements.

4ème étape : Le ministère de l’intérieur étudie le rapport de la préfecture sur les événements en commission d’étude.

5ème étape : La commission interministérielle soumet par la suite une étude et un rapport avant de faire une proposition.

6ème étape : Si la proposition est adoptée, l’arrêté interministériel reconnaissant la catastrophe naturelle est publié au journal officiel (JO).

Toutes ces étapes s’enchainent assez rapidement puisque l’on estime entre 8 et 10 jours le délai nécessaire pour que les autorités compétentes reconnaissent l’état de catastrophe naturelle.

 

Les démarches de la prise en charge

Une fois le décret reconnaissant l’état de catastrophe naturelle publié, vous disposez d’un délai de 10 jours pour envoyer votre dossier complet à l’assureur. Photos, vidéos, témoignage des voisins et preuves matérielles tout est bon pour aider les assurances à expertiser les dégâts. Dans ce même dossier, il vous faut estimer vous-même la valeur de votre auto au moment de la catastrophe naturelle. En tant qu’assuré vous avez à charge de trouver une annonce d’un véhicule à kilométrage et années d’ancienneté équivalentes pour estimer le montant à prendre en charge par votre assureur. Une facture ou une estimation officielle peut également faire office de preuve.

Sachez qu’il existe une franchise spéciale pour les catastrophes naturelles. Aujourd’hui, celle-ci s’élève à 380€.

 

Que faire en cas d’exclusion

Tout d’abord, il est important de savoir que certains biens ne sont pas pris en charge par les assurances en cas de catastrophe naturelle. Les marchandises transportées ou bien les véhicules stationnés à domicile si celui-ci se situe dans une zone inondable jugé à fort risque en cas d’inondations, ne sont pas indemnisé en cas de catastrophe naturelle.

Ensuite, le décret reconnaissant la catastrophe naturelle permet de rembourser les dégâts causé à votre véhicule, si celui-ci est assuré tous risques. Effectivement, si votre véhicule est assuré au tiers, le décret de catastrophe naturelle ne peut vous permettre d’obtenir remboursement.

Le contrat d’assurance auto au tiers concerne 1 assuré sur 5 et certaines compagnies jouent le jeu. Pour satisfaire au mieux leurs adhérents, les compagnies d’assurances peuvent envoyer directement sur le terrain des experts pour expertiser les véhicules assurés au tiers et accorder des remboursements. Attention, cela reste au bon vouloir de votre assureur.

Article paru le 08/06/2016 à 12:06

Sur Comparez les assurances auto
Abonnez vous à notre Newsletter !
Pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre newsletter saisissez votre email ci-dessous :

© 2017 Comparer-les-assurances-auto.com