Les actualités de l'assurance automobile

ECONOMISEZ JUSQU'A 40% A GARANTIES EQUIVALENTES *

1 - REMPLISSEZ NOTRE FORMULAIRE

2 - COMPAREZ LES DEVIS D'UN GRAND NOMBRE D'ASSUREURS

3 - TROUVEZ L'ASSURANCE AUTO QUI VOUS CONVIENT


LA NON-ASSURANCE AUTO EST EN FORTE AUGMENTATION

fonds_de_garantie.png

© Comparer-les-assurances-auto.com

La non-assurance auto est un fléau en constante augmentation ces dernières années. En effet, ce phénomène a connu une hausse de 1,09% par rapport à 2014.

Selon un récent rapport du Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) les chiffres de l’année 2015 ne sont pas rassurants. Avec 28 435 dossiers traités pour des accidents de la route avec un défaut d’assurance, l’année 2015 représente une augmentation de 1,09% par rapport à 2014.

En regardant les chiffres sur une période plus large, ceux-ci sont encore plus inquiétants.  Les accidents représentent une augmentation de 40,21 % depuis l’année 2009. Bien qu’il soit impossible d’annoncer des chiffres précis, l’estimation du nombre de véhicule qui roulent sans assurances est préoccupante. Cette estimation est de 370 000 à 750 000 voitures concernées par la non-assurance, soit environ 1 à 2 % du parc automobile français des particuliers.

 

Les deux profils types des non-assurés

Grâce aux informations recueillies dans de nombreux dossiers, le FGAO a pu dresser deux types de profils types chez les non-assurés.

  • Le premier sera celui des « non-assurés du quotidien » qui est fortement représenté par les jeunes conducteurs. Dans 59 % des cas d’accidents avec un défaut d’assurance, les responsables ont moins de 35 ans et 27% ont moins de 25 ans. Une des raisons que l’on peut facilement avancée est que les jeunes sont plus exposés à l’accidentologie routière mais aussi que l’assurance auto jeune conducteur peut représenter un coût très important du fait qu’ils sont soumis à une surprime.
  • Le deuxième profil type de conducteurs est celui des « non-assurés délinquants » qui représentent une petite moitié des cas d’accidents avec un défaut d’assurance. Cette catégorie regroupe les délinquants de la route : défaut de permis de conduire, conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants… ces conducteurs ne sont quant à eux pas réceptifs aux campagnes de sensibilisation de la sécurité routière et donc plus difficiles à faire prendre conscience du danger qu’ils représentent.

 

Les mesures pour pallier ce fléau

Ce phénomène plutôt inquiétant est un réel enjeu pour la sécurité routière. En effet, sur l’ensemble des accidents mortels de la route en 2015, les non-assurés sont impliqués dans 6% des cas, ce qui représente 194 décès.

Aujourd’hui on peut seulement espérer une prise de conscience collective afin d’endiguer ce phénomène. En revanche, des solutions plus concrètes sont envisagées pour le futur. Effectivement, le FGAO veut mettre en place un répertoire centralisé faisant le rapprochement entre la carte grise et le contrat d’assurance. Nombreux sont nos voisins qui ont déjà mis en place ce système : la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, la Suisse, l’Espagne en font déjà parti.

Le FGAO a aussi lancé une campagne de prévention à destination des jeunes conducteurs (« non-assurés du quotidien ») afin de leur faire prendre conscience du danger ainsi que des conséquences financières et civiles de la non-assurance de son véhicule.

Département de la seine saint denis est le plus concerné

Article paru le 21/04/2016 à 17:04

Sur Comparez les assurances auto
Abonnez vous à notre Newsletter !
Pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre newsletter saisissez votre email ci-dessous :

© 2018 Comparer-les-assurances-auto.com