Les actualités de l'assurance automobile

ECONOMISEZ JUSQU'A 40% A GARANTIES EQUIVALENTES *

1 - REMPLISSEZ NOTRE FORMULAIRE

2 - COMPAREZ LES DEVIS D'UN GRAND NOMBRE D'ASSUREURS

3 - TROUVEZ L'ASSURANCE AUTO QUI VOUS CONVIENT


LES JEUNES DE MOINS EN MOINS PRESSÉS POUR PASSER LE PERMIS

permis_de_conduire.png

© Comparer-les-assurances-auto.com

La voiture est souvent synonyme de liberté pour les jeunes. Pourtant, selon une étude du cabinet KPMG, elle ne serait plus autant appréciée qu’elle ne l’était.

La première information à retenir de cette étude est la suivante : il y a vingt ans, 76 % des jeunes de 18 à 29 ans possédaient le permis de conduire. Aujourd’hui, se sont seulement 73 % de la même tranche d’âge qui en ont la possession. Si cette baisse n’est pas vraiment significative, nous pouvons quand même en tirer des informations importantes.

La difficulté d’accès à l’examen ainsi que le chômage chez les jeunes aurait pu être un frein pour les jeunes d’aujourd’hui. Cependant, on constate les mêmes tendances dans des pays comme l’Allemagne, le Canada et la Norvège alors que ce sont des pays moins touchés par ces phénomènes.

Permis de conduire

 

La différence entre milieu urbain et rural

Il y a une grosse différence entre milieu urbain et milieu rural. Dans un bon nombre de foyers parisiens, une scène se répète de plus en plus :

« - Pour tes 18 ans et ton bac, veux tu que l’on t’offre le permis ? » disent les parents.

« - Non merci. » répond l’enfant.

En effet, le jeune urbain est aujourd’hui plus attiré par le dernier iPhone, un nouvel ordinateur portable ou un vélo à pignon fixe dit « fixie ». Le jeune en milieu Urbain se sent déjà libre puisqu’il a facilement accès aux transports en commun et tout lui est à porter de main. Au contraire, un jeune vivant dans un milieu rural n’aura pas la même réponse puisque la voiture reste pour lui un gage de liberté et lui permet de se déplacer beaucoup plus facilement.

 

Les comportements sont donc très différents en fonction du lieu de résidence. Pour preuve, 80 % des 18-29 ans possèdent le permis de conduire B en milieu rural, ce pourcentage baisse à 70 % dans les zones urbaines de province et il atteint seulement les 60 % pour la capitale.

Ce phénomène de désengouement pour le permis de conduire s’explique en partie par l’accroissement de la population urbaine. De 1990 à 2010 la part des français vivant en milieu urbain est passé de 74 % à 78 %. De plus, les villes sont équipées de lignes métro, tramway, bus, vélo en libre-service qui éloignent un peu plus les jeunes des auto-écoles.

Le dernier point pouvant expliquer de tels chiffres est le prix. Celui-ci reste un frein pour un jeune, car le permis de conduire est en général plus élevé dans les grandes villes tout comme le prix de l’assurance auto jeune conducteur.

 

La vie sans voiture ne leur traverse pas l’esprit

Les jeunes tardent de plus en plus à passer leur permis mais ce n’est pas pour autant qu’ils imaginent leur vie sans voiture. En regardant de plus près l’évolution du taux de détention du permis B chez les jeunes on peut justement remarquer une baisse plus significative chez les 18-20 ans. Les jeunes passent leur code vers 22-23 ans et les nouveaux jeunes conducteurs ont maintenant 18-29 ans.

Les jeunes ne s’imaginent pas pour autant vivre sans le permis de conduire. D’après l’étude, seulement 22 % d’entre eux peuvent s’imaginer durablement sans passer l’examen du papier rose. En effet, une fois les études terminées, au moment de rentrer dans la vie active le permis de conduire est bien souvent obligatoire pour trouver un emploi.

Article paru le 29/02/2016 à 17:02

Sur Comparez les assurances auto
Abonnez vous à notre Newsletter !
Pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre newsletter saisissez votre email ci-dessous :

© 2018 Comparer-les-assurances-auto.com