Les actualités de l'assurance automobile

ECONOMISEZ JUSQU'A 40% A GARANTIES EQUIVALENTES *

1 - REMPLISSEZ NOTRE FORMULAIRE

2 - COMPAREZ LES DEVIS D'UN GRAND NOMBRE D'ASSUREURS

3 - TROUVEZ L'ASSURANCE AUTO QUI VOUS CONVIENT


AXA MONTE AU CRÉNEAU CONTRE LA « COMPENSATION CULTURE »

axa-uk.jpg

Au Royaume-Uni, les primes d’assurance autoauraient fortement augmenté au cours des dernières années. Mais d’après le président d’Axa cette pression à la hausse sur les primes n’impliqueraient pas des revenus supplémentaires pour les assureurs, mais traduiraient plutôt les conséquences néfastes de ce que l’on nomme outre-manche, la Culture de l’indemnisation (« Compensation Culture »). Je vais tenter d’expliquer dans cet article (forcément assez sommairement) de quoi il en retourne.

Monsieur AXA UK / Irlande monte au créneau

Le président d’Axa pour le Royaume Uni et l’Irlande, dans une interview donnée le 4 août dernier appellait à des mesures énergiques pour contrer ce qu’il qualifie de fâcheuse dérive, et rappelant au passage qu’AXA était le seul assureur du Royaume-Uni à avoir décidé de renoncer aux referral fees (au début du mois de Juillet en fait), qu’on désigne aussi communément sous le nom de « Acceptance fees » .

Les Referral fees : Des revenus non négligeables pour certains assureurs

Le « Solicitors Practice (Payments for Referrals) Amendment Rules 2004″ a en effet inséré une addition au « Solicitors’ Introduction and Referral Code 1990″. Ce modeste ajout, la section 2A autorise tout simplement un solicitor à verser des sommes à un tiers, en contrepartie de l’introduction de clients par ce dernier (*les 1001 périls de la traduction*), dans certaines circonstances précisées par la loi.

Un excellent article de Jamie Dunkley dans The Telegraph, explique très bien les choses : Prenant l’exemple de l’assureur Britannique Admiral, dont les résultats en 2010 pour la branche auto étaient de 142,4m£. Seul hic : D’après les analystes, plus de 50% de ce montant représenterait tout simplement les sommes perçues par l’assureur… Pour avoir mis en contact ses clients avec des laywers, ce qu’Admiral’s désignait pudiquement sous le nom d’ »Ancillary sales » dans son bilan. Ce qui permet non seulement de nuancer la charge contre les Lawyers, mais aussi de comprendre la responsabilité des assureurs dans le développement de la Compensation culture.

Article paru le 28/08/2011 à 21:08

Sur Comparez les assurances auto
Abonnez vous à notre Newsletter !
Pour vous inscrire ou vous désinscrire à notre newsletter saisissez votre email ci-dessous :

© 2018 Comparer-les-assurances-auto.com